Bar à vins, bar à tapas franco-espagnol, restaurant

article Time Out:

« On vous aura prévenus : on ne se pointe pas en bande aux Deux Amis un vendredi soir à 20h30 en espérant s’asseoir. On fait comme tous ceux qui n’ont pas réservé, c’est à dire à peu près tout le monde, on commence par voler quelques centimètres carrés sur le comptoir, on discute avec les voisins, on se bouscule gentiment, avec le sourire, un verre de blanc par-ci, une pression par-là… et on dévore. La tortilla de Janine, fondante, le bellota et ses amandes grillées, royal, la mozza cecina, éclatante, et selon l’humeur, tous merveilleux, les sardines fraîches, la morcilla purée, la salade de chou, les betteraves croquantes au bismark (comment ça tu croyais ne pas aimer le hareng ?) sans oublier l’indémodable burrata et le classique manchego. Avec ceci ? Murs, carrelage et néons seventies, deux ou trois tribus de branchés et… du vin évidemment, 100 % nature, servi par David Vincent-Loyola, un ancien du Chateaubriand ayant transformé ce vieux rade de quartier en étape incontournable de la rue Oberkampf (ceci explique cela). Terrasse sur le trottoir bien chouette pour agrandir la fête quand l’air commence à manquer. »

article Le Fooding (Meilleur petit luxe Guide 2011) :

« Dans ce troquet « pur jus » (Formica, carrelage mosaïque…), l’apéro déquille sec (VDP, VDT, VDF en rafale, nature ou pas) sous les néons effet sale gueule d’une salle comble débordant joliment sur le trottoir. En cause, la prolimirifique carte des pifs, taguée au Posca sur un coin de miroir : côtes-du-rhône rouge Gramenon, caucasien jura Les Trouillots de Valentin Morel (30 et 37 € la bouteille), gamay cuvée des Etourneaux d’Etienne Courtois (6 € le verre) et jolie sélection de quilles pérégrines d’Italie, Espagne, Serbie, Géorgie, USA… Un succès liquide jamais démenti par une carte extra de solides tapassés avec le même flair : dégoulinante burrata et tagliatelles de courgettes (8,50 €) ; aubergine pochée sur un pouf de tourteau émietté (9 €) ; veau et fenouil confit parfumés au jus d’anchois (9 €) ; œuf dur brandillant sur salmorejo (gaspacho à base de mie de pain, 7 €) ; et pêche rôtie en choc thermique avec sorbet yaourt (6 €). Plus tranquille, le menu déjeuner (deux entrées, plats et desserts au choix) sous influences saisonnières. Menus 20 à 23,50 €. Tapas tous les soirs et samedi toute la journée. »

Sommelier: David Vincent-Loyola

adresse:
45 rue Oberkampf
75011 PARIS
Métro Oberkampf ou Parmentier
horaires:
du mardi au samedi de 9h30 à 2h (à partir de 12h le samedi)

https://www.facebook.com/Aux-Deux-Amis-120307971356817/

  • à la vierge de la réunion

    A la vierge de la Réunion

    Article Télérama: « Du vin nature, des petites assiettes : ça a l’air vu et rev…
  • Clown Bar

    Clown Bar

    Article Time Out: Artistes en cuisine, pirouettes dans l’assiette… Un bistronomique à deux…
  • Goguette (photo Time Out)

    Goguette (Testé)

    Article Time Out: Collé au Cirque d’Hiver, un génial bistrot où s’envoyer de b…
Charger d'autres articles liés
  • COINSTOT VINO

    Coinstot Vino

     Vins, planches de charcuterie, pâtes et plats cuisinés! Ouvert depuis février 2010, le Co…
  • istr-100

    ISTR – Happy Oyster

    Bar à huîtres et à cocktails Time Out: « Pour qui ? Les huîtrovores Le plat cul…
  • anna

    Anna (Bar & Restaurant)

    Petit bistrot / bar avec assiettes à partager Anna est la deuxième adresse d’Ariane …
Charger d'autres écrits dans APERO

Laisser un commentaire