Joyeux trois en un : épicerie, cave et table d’hôteinstagram-icone-nouveau_1057-2227 - Copie Facebook-icon-1

Le meilleur des vins naturels aux côtés d’une cuisine spontanée, savoureuse, de saison. Salaisons artisanales, fromages au lait cru, miels de terroir, conserves basques, pâtes italiennes, huiles d’olives précieuses et mille autres délices sont à goûter sur place ou à emporter chez soi.

article Paris Bouge:

« Ciel bleu et Bel Ordinaire, Sébastien Demorand se lance avec une charmante équipe à l’assaut des fringales de la rue Paradis. Une épicerie au format maxi où culmine en bout de table un comptoir fringant, d’où sortent de radieuses assiettes et des verres de pinards bourrés d’histoire.

Rentrer là-dedans un peu par hasard et se laisser bercer par le charme du lieu et de ses hôtes. Le Bel Ordinaire, restaurant, épicerie et cave à vins, épate de sa fraîcheur et de son bon accueil. Fruit d’un financement participatif, ce lieu singulier réunit près de 80 actionnaires tous acteurs de ce cool projet. Un midi blindé, la table d’hôtes pleine à craquer de petites assiettes qui débordent de popote pleine d’ardeur. À la carte du Bel Ordinaire du vert, de la mer, de la chair et des en-cas où la carte ne suffirait pas. On commence au comptoir, indétrônables œufs mayo et pain maison, bien ronds, bien jaunes, et une mayo qui se sauce à l’infini et l’au-delà. Melting pot de légumes rôtis qui se dandinent d’un pesto et d’une sauce pimentée qui vient raviver le palet. Au Bel Ordinaire à Paris, le couscous est loin de l’être et délocalise ses grains du côté de la Franche-Comté. Rondelles de saucisse de Morteau mêlées aux croquants navets et raisins secs imbibés d’une sauce à l’harissa. Pommes de terre confites au poulpe et tapenade d’olives vertes. Et pour le dernier croc, une ganache au chocolat piquée de romarin et d’un filet d’huile d’olive où se plantent de fines tuiles de pain au sarrasin. Au restaurant Le Bel Ordinaire, ici on cuisine avec les produits qui occupent les étales, du bon, du frais, de l’artisanal. Les quilles se débouchent et les verres se remplissent, Pure Domaine les Huards, Du beur dans les épinards Karim Vionnet. Un combo de bons éléments qui se retrouvent dans l’assiette et dans l’ambiance, façon cantine, où les coudes se frôlent et les discussions s’engagent. Un œil sur les casarecce du voisin et l’on pense déjà à revenir demain. »

Assiettes entre 6 et 12€ et vins au verre à partir de 5€.
Sandwichs également à midi

Sébastien Demorand

adresse:
54 rue du Paradis
75010 Paris
Métro Poissonnière ou Cadet
horaires:
du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30

  • tako

    TAKO Gourmandises

    Article Télérama: « Tiens, il y a la queue devant cette petite façade noire à c…
  • muqam

    Muqam

    Spécialités Ouïghoures Le peuple Ouïghour est une ethnie chinoise se trouvant dans le Nord…
  • pancia-100

    Pancia

    Italian Street Food Pancia donne un coup de projecteur sur un produit phare de l’Italie du…
Charger d'autres articles liés
  • COINSTOT VINO

    Coinstot Vino

     Vins, planches de charcuterie, pâtes et plats cuisinés! Ouvert depuis février 2010, le Co…
  • istr-100

    ISTR – Happy Oyster

    Bar à huîtres et à cocktails Time Out: « Pour qui ? Les huîtrovores Le plat cul…
  • anna

    Anna (Bar & Restaurant)

    Petit bistrot / bar avec assiettes à partager Anna est la deuxième adresse d’Ariane …
Charger d'autres écrits dans APERO

Laisser un commentaire